dimanche 18 avril 2021

Atelier sur le karma

Voici la vidéo de l'échange dans le cadre de l'atelier sur le karma qui s'est déroulé au Zendô de la Fontaine le samedi 17 avril 2021 à 10H00.

Pour de plus amples informations, je vous invite à lire mon livre "Expérience Zen", paru aux éditions Almora, au chapitre "Karma" (page 83). Certaines questions développées dans le livre ne sont pas évoquées durant l'atelier. J'ai privilégié d'insister sur l'action juste – qui est Zazen – pour compenser les actions dites "mauvaises" ou "déméritoires", dont il faut admettre qu'elles ont bien eu lieu puisque leurs conséquences est le monde de souffrance inhérent au samsara, ainsi que sur les six classes d'êtes qui sont des tendances imprimées en chacun de nous-mêmes et qu'il faut savoir détecter pour les corriger, en particulier si elles s'opposent à notre libération. On peut en effet avoir vu dans sa vraie nature mais avoir des tendances qui nous éloignent de l'humain, au sens des six classes d'êtes, et qui s'expriment par le désir ou plutôt par la soif du pouvoir ou d'autres choses comme accumuler plus de biens que de besoins... C'est ce qu'on appelle "le moyen de vie juste" qui représente, avec "l'action juste" la discipline de Sîla qui est l'éthique. Je rappelle que si le samsara existe, c'est parce qu'il existe une somme d'actions déméritoires qu'il faut compenser par une éthique de l'action. Le Bouddhisme ne cherche pas à améliorer le samsara pour satisfaire nos désirs ou nos soifs, mais à prendre conscience des ces tendances pour les corriger par la volonté, qui est l'expression de notre nature de Bouddha, condition même de notre libération. 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire